corbeille de figues

Septembre – mi-figue, mi-raisin

Lorsqu’on regarde les proverbes français du mois de septembre (oui j’aime bien les vieux dictons et autres citations désuètes), on trouve 2 thèmes qui reviennent :

  • Cueillir les fruits muris par l’été (et les blés)
  • Vendanger et se hâter de faire du vin (pays d’alcooliques…)

Bon il y a aussi plein de choses sur le fait que la pluie arrive, mais je crois qu’on avait pas besoin d’un proverbe pour savoir qu’on va se faire arroser à l’arrivée de l’automne !

A ma grande déception, il manque pour moi un sujet CRUCIAL dans tous ces dictons du mois de septembre : les FIGUES !
Ma passion enfin révélée au grand jour… J’aime les figues et j’attends fébrile ce moment, me languissant tout l’été pour enfin me gaver fin août / début septembre de ce petit bonheur.

Comme on ne peut (malheureusement) pas se nourrir exclusivement de figues, voila quand même le calendrier des autres fruits et légumes de saison :

calendrier-A4-2017-septembre

Illustration par Claire-Sophie Pissenlit – Accrochez son joli calendrier dans votre cuisine !

 

Alors oui on voit apparaître sur les étals quelques courges, butternut et autres potimarrons. Un conseil : vous n’aurez que ça pendant les mois d’hiver donc ne vous jetez pas tout de suite dessus… Même chose pour les pommes et les poires.

Profitons plutôt encore un peu des derniers moments avec nos jolis légumes d’été. Les dernières courgettes, poivrons, aubergines…
Pareil du côté des fruits qui dégoulinent : léchons nous encore un peu les doigts en dévorant les pêches, prunes et melons encore là !

Vous pouvez aussi faire des stocks si vous tombez sur des cagettes de fruits bien mûrs et pas chères. La Ruche Qui Dit Oui propose un petit article avec les techniques pour faire ses conserves et retrouver ces délices quand il fera froid et moche cet hiver (et que vous en aurez marre des courges donc).
Ça marche très très bien avec toutes les herbes que vous pouvez également congeler, entières ou en pesto !

 

Pour les tomates, ma mère réalise des petits bocaux de tomates confites absolument délicieuses ! Autant vous dire qu’arrivé à l’hiver il n’en reste pas grand chose… Il vous faut :

 

IMG_3881

Vous pouvez congeler vos tomates confites pour les ressortir plus tard !

  • des tomates avec peu de pépins et pas trop grosses pour garder une bonne proportion de peau / chair. Des Romas ou des cornus par exemple.
  • Les laver et couper en quartier, en enlevant pépins et pédoncules
  • les disposer sur une plaque recouverte (d’un tapis de silicone, ou éventuellement de papier sulfu, mais surtout pas d’alu)
  • cuire à 130°C pendant 3h environ. Surveillez en cours de route.
  • Vers la fin, assaisonnez (sel, herbes). Si elles sont bien mûres vous n’avez pas besoin d’ajouter de sucre.
  • Sortez du four, tassez-les bien au fond d’un bocal bien propre et recouvrez d’huile d’olive.
    Conservez-les au frigo et régalez-vous !

 

20180828_195754

Les confitures de figues de beau-papa !

 

Pour les fruits, si vous arrivez à ne pas engloutir toute la cagette d’un coup, vous pouvez toujours faire une petite confiture.
De FIGUES évidemment !

Moi perso je suis incapable du self-control nécessaire à la réalisation de cette recette.

 

 

 

Sinon on va voir apparaître petit à petit tout un tas de champignons pour l’ambiance forestière et les châtaignes qui vont avec. Ma 2e passion les châtaignes.
Je vais pouvoir officiellement déclarer septembre mon mois préféré on dirait !

Enfin puisque c’est la saison du raisin, je ne saurais que trop vous conseiller de le prendre bio. C’est un des fruits les plus traités de tous et je vous vois mal les éplucher !
Je ne vous ferai pas l’affront de souligner que le point est d’autant plus important pour le vin, étant lui-même issu de la macération des raisins avec la peau, surtout pas lavée.
Sinon, une étude a montré que pour se débarrasser complètement des résidus de traitements sur des fruits et légumes, il faut les faire tremper 12 minutes dans une bassine d’eau au bicarbonate de soude. Voila voila…

Un petit film agréable pour contrer le blues d’un soir de rentrée, sur le sujet de vin :
Ce qui nous lie, avec Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil.

Ce qui Nous lie, le film

Bonne rentrée à tous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.