Mai – ramène ta fraise (un peu)

Oulala, le temps est passé tellement vite !! Je ne vous ai rien publié depuis les fruits et légumes d’Avril qu’il est déjà temps de passer à ceux de Mai ! Comme quoi quand il fait beau, on profite plus…

calendrier-A4-2017-mai

Illustration par Claire-Sophie Pissenlit – Accrochez son joli calendrier dans votre cuisine !

Bon moi je continue à m’éclater avec les asperges (sautées au beurre huuuum), les radis et les petits pois (même si c’est long à écosser, c’est tellement bon les petits pois frais…) Mais ce mois-ci, on va commencer à se faire sérieusement plaisir ! Et pas besoin de recettes sophistiquées, des produits tellement bons naturellement qu’on les mange comme ça, tous nus.

  • Les fraises. Enfin, c’est le début de la « vraie » saison des fraises. Quand elles sont bonnes, elles n’ont besoin de rien : à croquer nature, éventuellement en salade avec juste un filet de citron (ou un sorbet à la verveine de maman) c’est le bonheur.
    Si elles commencent à être trop mûres, hop, un pti mixage et l’accord devient parfait avec un reste de granola.

IMG_4062

Pour ma part je viens de tester les fraises Agricool. Je me suis inscrite par curiosité il y a plus d’un an (peut-être 2 ?) sur leur site pour tester le fruit (hoho) de ce mode d’agriculture urbaine.

Dans un gros container (ou « cooltainer » dans leur jargon), des fraisiers en rangées monitorées pour un équilibre parfait de l’eau, de la lumière via LED, des nutriments, des bourbons pollinisateurs…

Alors ça n’est pas la solution à tout, mais c’est toujours une alternative de plus pour des fruits gouteux (oui oui, elles étaient bonnes et croquantes), sans traitement, ni OGM, ni transport.

  • Sinon, on voit aussi débarquer les petits artichauts violets, ma passion. C’est pas évident d’en trouver des français, ils sont souvent chers mais c’est un bonheur, quand ils sont encore tendres, de les couper en lamelles et de les faire juste sauter avec de l’huile d’olive et du sel..

Pour plus d’inspiration, des recettes sympas sur le magazine de LaRucheQuiDitOui! comme celle-là par exemple, la cocotte d’artichauts aux pâtes :

 

CocotteArtichautVioletPates-01-1-460x460@2x (1)

Cocotte d’artichauts aux pâtes

 

  • On va trouver aussi de la roquette et des concombres, mais eux je crois pas que j’ai besoin de vous dire comment les préparer, si ?
  • Et enfin, il parait que c’est la saison de la rhubarbe, mais en l’occurence je n’en ai jamais cuisiné (je crois même que je n’en ai jamais mangé en fait). Si vous avez des tips je suis preneuse !

Bon et sinon, on va commencer à voir aubergines, tomates, courgettes sur les étals et dans les magasins. Méfiez-vous ce n’est pas encore tout à fait le moment, donc elles risquent de venir de loin et/ou avoir peu de goût. Soyez patients chaque chose vient à son rythme !

Promis, j’attends pas le calendrier de juin pour vous poster de nouvelles choses. Dans mes brouillons, je vous parle de poulet et de pain au moins. Vous avez d’autres requêtes ?

D’ici là, bon appétit surtout !

Une réflexion sur “Mai – ramène ta fraise (un peu)

  1. Clém VR dit :

    Merci pour ces infos et bonnes idées ! Pour la rhubarbe, j’en ai fait ce weekend en compote : on enlève quelques fils avec un économe, on coupe en tronçons et hop à feu doux dans une casserole avec quelques pommes jusqu’à ce que ça fonde totalement. Si c’est trop acide, tu peux ajouter un peu de miel. Un délice 🙂

    J'aime

Répondre à Clém VR Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.