Volaille – épisode 1 : l’oeuf

Je vous arrête tout de suite, je n’ai pas l’intention d’élucider ici lequel de l’oeuf ou de la poule est arrivé en premier. En revanche je vais essayer de vous parler de leur vie et de comment choisir ceux que nous mangeons.

Beaucoup de gens ont entendu parler maintenant du marquage des oeufs mais savez-vous vraiment à quoi il correspond ?oeuf-250x211

Bon je ne vais pas m’étendre sur le pays d’origine, je vous recommande évidement de les prendre français. On va plutôt regarder en détails le numéro correspondant au mode d’élevage. Ils vont de 0 à 3.

Compte-à-rebours :

3 : la batterie (68% des poules pondeuses en 2016 en France)
Des poules par milliers dans des cages étroites (l’équivalent d’une feuille A4 par poule), et confinées, sans accès à l’air ou la lumière extérieure. Beaucoup de maladies, des antibiotiques à gogo, des combats entre elles, énervées par ces conditions horribles, des excréments hyper toxiques pour les sols qui récupèrent les eaux de nettoyage.
= des oeufs pas chers mais à quel prix…

2 : au sol mais enfermées (6%des poules pondeuses en 2016 en France)
A peu près le même principe qu’au dessus mais les poules sont au sol, 9 d’entre elles par m2. Le hangar n’a pas de fenêtre et la lumière artificielle les empêchent de dormir.

1 : enfin de l’air ! (13% des poules pondeuses en 2016 en France)
Même surface dans le bâtiment, mais avec en plus un accès à l’extérieur pour qu’elles gambadent. Autant vous dire que c’est un terrain vague, pas très bucolique.

1 label rouge : Du bon manger (5% des poules pondeuses en 2016 en France)
Le 1er stade où on s’intéresse à ce qu’elles mangent. Ici seulement du végétal.
Le label garantit également un peu plus d’espace extérieur et limite le nombre total de poules dans l’élevage.

0 : Pas d’OGM (8% des poules pondeuses en 2016 en France)
Même principe que Label Rouge, mais en plus leur alimentation est à 90% bio et garantie sans OGM (bah oui parce que sinon Monsanto veille au grain…)

Dans tous les cas, bio ou pas bio,

  • chicksla loi de la nature veut que seules les femelles pondent des oeufs, donc dans les élevages de poussins, les mâles sont éliminés (je vous épargne le lien vers la vidéo)
  • Les pondeuses restantes se verront couper le bout du bec (pour réduire lesblessures) et abattues au bout d’un an, quand le rythme de ponte diminue trop pour être rentable…
    (sauf chez Poule House qui bichonne ses poules jusqu’à la fin, mais il faut payer le prix de leur retraite !)

Vous l’aurez compris, si on peut avoir des poules chez soi, c’est le summum du luxe et de la garantie de la qualité des oeufs et de la vie des poules. Sinon, on prend du bio ou du label rouge.

Et souvenez-vous que la grande majorité de la production française d’oeufs est en batterie. Même si ce ne sont pas ceux que vous achetez (et d’ailleurs de plus en plus de supermarchés arrêtent de les vendre), ce sont ceux qu’on retrouve dans les préparations de produits transformées industriels (pâtisseries, biscuits, plats préparés, quiches etc…), dans la plupart des omelettes de cantines d’entreprises, dans les crêperies et autres brasseries du coin… Osez poser la question au serveur !

Prochain épisode, on parle de comment bien choisir son poulet. Et d’ici là, je vais me faire cuire un oeuf !

eggcup

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.